Thomas Martin I/O

Programming, Sysadmin, Open Source

NetApp Data ONTAP 8 : Déplacement du volume root vers un autre aggrégat

2012-07-03 SYSADMIN NETAPP


Plus d'un an sans activité sur ce blog ! Il est temps de se remettre en jambe avec une courte note technique destinée aux administrateurs de systèmes NetApp.

La procédure qui suit décrit les opérations nécessaires pour déplacer le volume root (qui contient le système d'exploitation Data ONTAP du système de stockage) vers un autre aggrégat que celui d'origine (par défaut : aggr0). Cela peut-être nécessaire par exemple si l'on met en place un aggrégat miroirisé sur plusieurs shelves (tiroirs dans lesquels les disques sont connectés), et que l'on souhaite y déplacer le volume root pour plus de sécurité.

A noter que :

  • Cette procédure est également disponible dans le manuel System Administration Guide sous l'intitulé de Changing the root volume.
  • Vous êtes censés savoir ce que vous faites, et devez prendre vos précautions si le système est en production

Les étapes

Créer si nécessaire le nouveau volume, sur l'aggrégat que vous souhaitez (ici aggr0_tmp)  :

netapp1> vol create vol0_tmp aggr0_tmp 500G

Activer si besoin le service ndmp qui permettra de copier les données :

netapp1> ndmpd on

Copier les données du volume root courant vers le nouveau :

netapp1> ndmpcopy /vol/vol0 /vol/vol0_tmp

Ajouter l'option root sur le nouveau volume root, pour que celui-ci soit utilisé au prochain reboot :

netapp1> vol options vol0_tmp root

A noter que j'ai eu systématiquement cet avertissement lors de l'opération, que j'ai outrepassé suite à des avis récoltés sur internet :

Necessary system files are not present on the volume 'vol0_tmp'. It is
recommended that you copy system files from the current root volume to the new
root volume using the steps outlined in System Administration Guide, chapter
'Understanding Root Volumes', section 'Changing Root Volume'. If you do not,
then after reboot, the appliance will enter setup and service will be disrupted
until all the setup steps (including a reinstall of system software) have been
completed.Continue with set root operation (y/n)? y

Vérification de l'état courant des volumes :

netapp1> vol status

Le nouveau volume aura l'option diskroot, ce qui signifie qu'il sera le volume root au prochain redémarrage.

Le futur ex-volume root conserve quant à lui l'option root pour le moment.

On redémarre :

netapp1> reboot

Si tout se passe bien, le système redémarre correctement, et on constate que le nouveau volume root dispose maintenant de l'option root :

netapp1> vol status

On peut maintenant si on le souhaite supprimer l'ancien volume root et renommer le nouveau avec le nom standard (vol0) :

netapp1> vol offline vol0
netapp1> vol destroy vol0
netapp1> vol rename vol0_tmp vol0

Et idem pour l'aggrégat root :

netapp1> aggr offline aggr0
netapp1> aggr destroy aggr0
netapp1> aggr rename aggr0_tmp aggr0

On peut maintenant réutiliser les disques qui constituaient l'ancien aggr0, et les affecter où bon nous semble.

Enfin, pour une raison inconnue, après avoir effectué cette opération sur deux filers, l'accès à l'administration via l'outil OnCommand System Manager n'était plus fonctionnel.

Pour le rétablir, j'ai du regénérer le certificat SSL des filers :

secureadmin setup ssl

Voilà, cette procédure n'est pas complexe, mais il s'agit d'une opération critique, et il est toujours rassurant d'avoir une liste exhaustive des étapes à réaliser.