Thomas Martin I/O

Programming, Sysadmin, Open Source

World Backup Day

2015-03-31 SYSADMIN BACKUP


Aujourd'hui c'est le World Backup Day. Et comme le 1er avril certaines blagues ne sont pas drôles, j'ai fait comme il se doit un inventaire de mes données et des moyens que je mets en oeuvre pour les protéger.

Ordinateur personnel

La totalité de mes données (documents personnels et administratifs, codes sources, documentations, etc) sont versionnées dans des dépôts Git. J'ai achevé la migration depuis Subversion dans le courant de l'année 2014.

Je commit et push régulièrement le contenu de mes dépôts ce qui me permet d'avoir en permanence une synchro quasi-totale vers mon serveur Git distant.

J'utilise un script perso (check_scm_state) qui m'indique l'état de mes dépôts et me préviens si des fichiers ne sont pas commit-és ou push-és. Cela me permet de ne pas oublier un push dans un dépôt peu utilisé, et me rendre compte de la perte seulement après un crash. A noter un équivalent intéressant de mon script perso (qui est trop spécifique à mon environnement pour être publié) : gitcheck.

Deux exceptions :

  • Une arborescence data trop lourde pour être versionnée (fichiers audios, vidéos, podcast, ISO, etc), que je me contente de synchroniser avec rsync vers un serveur distant.
  • Idem pour une arborescence photo

Smartphone, Tablette

Sur tablette, ma politique est de ne stocker aucune donnée d'importance.

Sur mon smartphone, j'ai deux types de données que je copie manuellement sur mon poste de travail à intervalle régulier : les photos prises depuis le smartphone, et des notes (textes).

Idéalement j'aimerais synchroniser automatiquement ces données vers un serveur (comme pour mon agenda et mes contacts), mais je n'ai pas encore trouvé de solution fiable et utilisable en auto-hébergement (Cozycloud ?).

Papier

Et oui, ça compte ! Mes documents les plus importants sont scannées et intégrés à un dépôt Git. Cette opération est rare, car la majorité des documents arrivent aujourd'hui par voie électronique.

Serveurs

J'ai accès à un petit parc de serveurs sur lesquels je possède des comptes Git et Unix pour stocker mes fichiers. Ces serveurs hébergent également d'autres types de données pour un cetain nombre d'utilisateurs dont moi (mails, sites web, dépôts Git, etc).

La sauvegarde est croisée entre les deux serveurs hébergeant des données critiques, à l'aide d'un script perso nommé tobackup. Celui-ci conserve grâce à rsync des archives incrémentales sur plusieurs mois, semaines, jours. Régulièrement j'effectue une vérification manuelle du bon fonctionnement de ces sauvegardes.

Sauvegarde à froid

Nouveauté cette année : sauvegarder mes données les plus critiques sur un support à froid et géographiquement distinct de mon poste de travail et de mes serveurs (donc un troisième emplacement). J'ai pour cela recyclé deux cartes SD 32 Go que j'intervertirais à chaque fois que je me rends dans ce troisième site de sauvegardes (toutes les quelques semaines ou mois).

Conclusion

Je pense qu'aujourd'hui la plupart des gens sont sensibilisés à l'importance de sauvegarder les données numériques. Ce qui n'exclut pas de le rappeler régulièrement à ses proches, notamment en ce jour de World Backup Day !

Pour rappel une sauvegarde doit être :

  • Automatique (sinon la plupart des gens arrêteront de le faire, ou alors de moins en moins fréquemment)
  • Vérifiée régulièrement (c'est le jour pour !)
  • Testée en effectuant une restauration dans un environnement dédié à cela (on ne le fait jamais assez, et je dis ça pour moi aussi)

A vos sauvegardes !